University of Toronto


G20 Summits |  G20 Ministerials |  G20 Analysis |  Search |  About the G20 Research Group
[English]  [Français]  [Deutsch]  [Italiano]  [Portuguesa]  [Japanese]  [Chinese]  [Korean]  [Indonesian]

Munk School of Global Affairs

G20 Information Centre
provided by the G20 Research Group


Déclaration du G20 sur la réforme des institutions
issues des accords de Bretton Wood

Ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales
Xianghe, Hebei, Chine, 16 october 2005

Documents connexes :
G20 Communiqué
Déclaration du G20 sur la réforme des institutions issues des accords de Bretton Wood
Programme de réforme du G20 en 2005

  1. Nous, ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales du G20, tenons à souligner le rôle essentiel que doivent jouer les institutions issues des accords de Bretton Woods dans la promotion de la stabilité macroéconomique et financière, la croissance économique et la réduction de la pauvreté. Nous comprenons que ces institutions doivent à cette fin agir de façon efficace, et nous estimons que des normes de gouvernance et de gestion interne rigoureuses sont absolument nécessaires. Nous accueillons favorablement l'examen stratégique du Fonds monétaire international (FMI) mené par le directeur général de cette institution. Il faut faire davantage afin d'élaborer un plan d'action touchant la réforme stratégique de ces institutions dans l'avenir, et nous prendrons connaissance des travaux en cours au FMI visant à définir plus en détail le processus d'examen stratégique.

  2. Selon notre opinion commune, des approches plus innovatrices et des engagements réitérés sont nécessaires si l'on veut se pencher sur des enjeux dynamiques comme l'interdépendance de plus en plus grande à l'échelle internationale et les interactions croissantes découlant de l'intégration commerciale et financière, les progrès variables dans la réduction de la pauvreté et l'atteinte des objectifs de développement énoncés dans la Déclaration du Millénaire des Nations Unies, la prévention et le règlement des crises financières internationales, et les chocs externes. Dans ce contexte, nous convenons de l'importance stratégique que présente la réactualisation de la mission et des rôles fondamentaux des institutions de Bretton Woods afin de les adapter aux nouveaux défis posés par la mondialisation de l'économie.

Mission des institutions de Bretton Woods

  1. Nous réaffirmons les rôles complémentaires que doivent remplir les institutions de Bretton Woods et comprenons que la promotion de la stabilité macroéconomique et financière ainsi que du développement revêt une importance cruciale. De même, nous considérons qu'il est nécessaire de travailler à l'atteinte de ces objectifs et de faire des progrès tangibles en ce sens afin d'appuyer une coopération efficiente et plus étroite entre les deux institutions. Le FMI doit se concentrer sur la stabilité macroéconomique et financière nationale et internationale, exercer une meilleure surveillance de l'économie mondiale et des marchés de capitaux internationaux, et améliorer les mécanismes de prévention et de règlement des crises. Pour sa part, la Banque mondiale doit consacrer essentiellement ses énergies au développement et élargir son rôle en matière d'aide financière et technique aux pays les moins développés ainsi qu'aux marchés émergents. Nous sommes heureux de l'examen lancé par les équipes de direction des deux institutions au sujet de la répartition des responsabilités de ces dernières, à la lumière de conseils externes spécialisés, dans le cadre de l'examen stratégique en cours. Nous prendrons connaissance avec intérêt de leur rapport au Comité monétaire et financier international ainsi qu'au Comité du développement lors de leurs assemblées du printemps de 2006.

Gouvernance des institutions de Bretton Woods

  1. L'économie mondiale a évolué énormément depuis la création des institutions de Bretton Woods. De nombreux marchés émergents ont connu une croissance rapide, tandis que l'intégration s'est accentuée au niveau des pays industrialisés. Nous réaffirmons le principe selon lequel la structure de gouvernance des institutions de Bretton Woods - quotes-parts et représentation - doit refléter ces changements de l'équilibre économique. Le G20 rappelle qu'il est essentiel de faire des progrès tangibles dans la réforme des quotes-parts d'ici les prochaines assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale, qui se dérouleront à Singapour. Le G20 cherchera à dégager les principes devant orienter la réforme des quotes-parts, ce qui pourrait être de première utilité dans le cadre de la treizième révision générale des quotes-parts du FMI, qui devrait être achevée d'ici janvier 2008.

Gestion et stratégies opérationnelles des institutions de Bretton Woods

  1. Nous pensons que le FMI et la Banque mondiale doivent chercher à accroître leur efficacité, et que l'examen stratégique doit porter entre autres sur les moyens d'améliorer la gouvernance. La sélection des membres de la haute direction devrait être fondée sur le mérite et assurer une bonne représentation de tous les pays membres.

  2. Nous sommes d'avis que les institutions de Bretton Woods doivent modifier leurs activités rapidement en fonction de l'évolution des besoins de leurs membres, tout en respectant les mêmes normes de qualité élevées et en continuant de mettre l'accent sur les résultats. Les institutions de Bretton Woods doivent améliorer encore leur cadre de prêt et se pencher sur la meilleure façon de répondre aux besoins d'aide financière de leurs membres, tout en maintenant leur solidité financière et en réduisant le plus possible le risque moral.

  3. Tous les membres du G20 veulent que les institutions de Bretton Woods continuent de remplir leur rôle et ils se concentreront sur les mesures de réforme stratégique au cours des prochaines années. Nous étudierons de nouveau ces questions lors de notre prochaine réunion, qui se tiendra en Australie en 2006.

[retour en haut]


Source: Ministère des Finances Canada

This Information System is provided by the University of Toronto Library
and the G20 Research Group at the University of Toronto.
Please send comments to: g20@utoronto.ca
This page was last updated October 25, 2009 .

All contents copyright © 2017. University of Toronto unless otherwise stated. All rights reserved.